Larmes Blanches
Courrier du Viêtnam

Location de voitures, un marché en pleine explosion

mercredi 14 janvier 2009

À l’approche du Têt lunaire, les Hanoiens font la queue devant les agences de location d’automobiles. Mais, avec l’explosion de la demande, les loueurs ne peuvent pas satisfaire tous leurs clients, qui se retrouvent dans l’obligation de trouver une autre alternative.

Le Têt traditionnel arrive à grands pas et dans une dizaine de jours, ce sera la fête et les retrouvailles en famille. Pour les loueurs de voitures de 4 à 7 places, cette période est la plus importante de l’année avec une demande en constante explosion.

Nombre de ces compagnies n’ont aujourd’hui plus de véhicule à louer et ce, depuis plusieurs semaines déjà. À présent, pour louer une voiture pour le Têt, les clients devraient faire jouer leurs relations ou accepter de payer des prix bien supérieurs à ceux pratiqués le reste de l’année. Un exemple : alors que la location d’une Honda Civic coûte habituellement un million de dôngs par jour (de 07h00 à 21h00), pendant la période du Têt, le prix est multiplié par 1,5.

"C’est très difficile de trouver une voiture", déplore Trân Manh Chung, un Hanoien domicilié à Van Quan, Hà Dông. Depuis des semaines, il cherche en vain à louer une voiture pour emmener toute sa famille dans son pays natal dans la province de Nghê An (Centre). "La plupart des clients ont réservé depuis plus d’un mois", explique un agent de la société Lâm Anh, située dans la rue Trân Khat Chân, arrondissement de Hai Bà Trung, Hanoi. "Nous avons des clients qui louent tous les ans une voiture pendant 10 jours, à la période du Têt, généralement entre le 27e jour du 12e mois et le 7e jour du 1er mois du calendrier lunaire", ajoute-t-il. Même avec un parc de 30 véhicules à louer, la société Lâm Anh n’arrive pas à satisfaire l’ensemble de sa clientèle, la demande étant trop importante.

"On constate une forte croissance du nombre d’agences de location de voitures ces derniers temps", remarque Trân Mai Ly, responsable de l’agence de location Ngân Anh, rue Dê La Thành, arrondissement de Dông Da, Hanoi. Dans la capitale, il existe des centaines de compagnies qui proposent ce service avec des formalités simples. Pour louer un véhicule, il suffit en effet de disposer d’une carte d’identité, d’un permis de conduire et d’une garantie de 50-70 millions de dôngs en fonction du modèle de véhicule choisi. Pour ceux qui ne sont pas titulaires d’un permis de conduire, il reste toujours la possibilité de louer les services d’un chauffeur expérimenté et qualifié.

Les voitures de 5 à 7 places sont très prisées, que ce soit avec ou sans chauffeur, fait savoir Trân Quang Thuân, chef de l’agence de location Thuân Hai, dans le quartier Vinh Hô, arrondissement de Dông Da, Hanoi.

Autre nouveauté, de nombreux Hanoiens louent des véhicules faute de moyens. C’est le cas par exemple de Nguyên Thê Vinh, un habitant de l’arrondissement de Dông Da, Hanoi, qui explique : "J’ai récemment obtenu mon permis mais je n’ai pas de moyens financiers pour acheter une voiture. Louer un véhicule est donc la solution idéale. C’est pratique et les tarifs sont raisonnables". En outre, l’achat d’une voiture est souvent synonyme de problèmes : il faut trouver un parking sûr et ne pas perdre patience dans les embouteillages. "C’est pourquoi, il est aujourd’hui beaucoup plus simple de louer une voiture que d’en acheter une", résume Trân Thi Chung, une cliente régulière des agences de location.

Thê Linh/CVN (14/01/2009)


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 963694

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSViêt Nam RSSNouvelles d’aujourd’hui   ?

Creative Commons License