Larmes Blanches
Courrier du Viêtnam

Thắng Loại !

28 décembre 2008 : le Viêtnam est champion d’Asie du Sud-Est

lundi 29 décembre 2008

C’est incroyable mais vrai. Le Vietnam devient champion d’Asie du Sud-Est. Le rêve des dizaines de millions de Vietnamiens se réalise enfin. Tout le stade et tout le pays ont explosé de joie quand Công Vinh, dans la surface de réparation, sur un coup franc tiré par Minh Phuong, a envoyé de la tête le ballon dans la lucarne du Thaïlandais Kosin, à l’ultime instant du match (93e).

Le 28 décembre, au stade My Dinh à Hanoi, l’équipe du Vietnam a marqué un jalon dans l’histoire du football vietnamien en décrochant la Coupe du

JPG - 15.8 ko

Championnat de football d’Asie du Sud-Est 2008. Le Vietnam a détrôné Singapour et mis KO la Thaïlande pour s’emparer du plus haut titre du football sud-est asiatique. Le héros du match, c’est Công Vinh qui a marqué le but égalisateur (1-1) du match et victorieux (3-2) de la finale pour le Vietnam, en temps additionnel. Une victoire attendue depuis des dizaines d’années.

Le stade de My Dinh était plein à craquer hier soir. Aucune place n’est restée libre. Le match retour de la finale de la Coupe de l’AFF (Championnat de football d’Asie du Sud-Est) était honoré de la présence du Premier ministre vietnamien Nguyên Tân Dung.

Le match s’animait dès le coup d’envoi par les attaques successives de part et d’autre. Les Thaïlandais, dignes de leur prestige de numéro un de la région, ont ouvert le score à la 22e minute par un coup de tête de Dangda (No10) servi par Sutee (No17). On repartait à zéro.

Le but égalisateur thaïlandais n’est pas arrivé à décourager l’équipe vietnamienne stimulée par les applaudissements de quelque 40.000 supporters qui remplissaient le stade My Dinh. Les footballeurs Vietnamiens maintenaient le pressing sur le but thaïlandais défendu par Kosin, sans voir la chance leur sourire.

À la 2e mi-temps, les Vietnamiens manquaient également plusieurs occasions de marquer un but. Pourtant, les élèves du Portugais Henrique Calisto appliquaient scrupuleusement ses instructions. La compétition tirait peu à peu vers sa fin. Le cœur des fans vietnamiens se resserrait davantage à chaque occasion de but manquée. Une surprise intervient toutefois à la fin de la 93e minute, la dernière minute du temps additionnel. Sur un coup franc de Minh Phuong, Công Vinh a propulsé le ballon de la tête dans les filets du Thaïlandais Kosin. C’était incroyable. Et l’arbitre a sifflé la fin du match.

Avec un match nul (1-1), le Vietnam devient champion de football en Asie du Sud-Est. Il y a quelques jours, les footballeurs vietnamiens avaient offert à leurs compatriotes un Noël inoubliable avec une victoire 2-1 devant la Thaïlande sur le terrain visiteur. Et le 28 décembre, le onze vietnamien est devenu un véritable héros dans l’âme de tous les mordus vietnamiens du ballon rond.

Merci à toute l’équipe vietnamienne qui a montré sa fureur de vaincre au bon moment. Merci à Công Vinh qui a apporté un "vrai choc" aux fans et qui a éclaté en sanglots après son but libérateur et victorieux. Merci également à l’entraîneur portugais Henrique Calisto qui a su s’adapter aux circonstances pour apporter la victoire au Vietnam et à lui-même.

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Tân Dung a remis la Coupe de champion de football en Asie du Sud-Est au capitaine de l’équipe vietnamienne Phan Van Tài Em. L’équipe de Thaïlande a reçu le prix du fair-play. Le Vietnamien Duong Hông Son a été proclamé "Meilleur gardien de but".

L’équipe du Vietnam s’est vu attribuer 100.000 dollars de prime et le vice-champion, la Thaïlande, 50.000. Le Vietnamien Công Vinh a reçu une récompense de 5.000 dollars pour le but marqué.

Le Vietnam est le nouveau champion d’Asie du Sud-Est. La Thaïlande et Singapour le furent chacun 3 fois. La soif de victoire du Vietnam se désaltère enfin.

Le rêve de devenir champion est devenu réalité. Le cadeau le plus significatif réservé à tous les habitants vietnamiens. Dans la capitale, drapeau national en main, les jeunes affluent de tous les coins de la capitale. "Công Vinh, tu es notre héro", crient les fans. Même chose dans les autres villes et provinces du pays. Des moments formidables et inoubliables dans la vie de tous les Vietnamiens.

Une nuit blanche à passer.

JPG - 37.3 ko

Historique des rencontres Vietnam-Thaïlande

  • Coupe Tiger 1996 (demi-finales) : Thaïlande-Vietnam : 4-2
  • Coupe Tiger 1998 (demi-finales) : Thaïlande-Vietnam : 0-3
  • Coupe Tiger 2000 (demi-finales) : Thaïlande-Vietnam : 4-0
  • SEA Games 1995 (éliminatoires) : Thaïlande-Vietnam : 3-1
  • SEA Games 1995 (finale) : Thaïlande-Vietnam : 4-0
  • SEA Games 1997 (demi-finales) : Thaïlande-Vietnam : 2-1
  • SEA Games 1999 (éliminatoires) : Thaïlande-Vietnam : 0-0
  • SEA Games 1999 (finale) : Thaïlande-Vietnam : 2-0
  • SEA Games 2003 (éliminatoires) : Thaïlande-Vietnam : 1-1
  • SEA Games 2003 (finale) : Thaïlande-Vietnam : 2-1
  • SEA Games 2005 (finale) : Thaïlande-Vietnam : 3-0
  • Coupe de l’AFF 2007 (demi-finales) : Thaïlande-Vietnam : 0-0 ; 2-0
  • Coupe de l’AFF 2008 (éliminatoires) : Thaïlande-Vietnam : 2-0
  • Coupe de l’AFF 2008 (finale, match aller) : Thaïlande-Vietnam : 1-2
  • Coupe de l’AFF 2008 (finale, match retour) : Thaïlande-Vietnam : 1-1

Phuong Mai-Vân Anh/CVN (29/12/08)


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 994763

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSViêt Nam RSSNouvelles d’aujourd’hui   ?

Creative Commons License